Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
[Photo] Actualités

COMMUNIQUÉ

Réseau des femmes en environnement : une reconnaissance hautement méritée pour Luce Balthazar

Communication, Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent

le 20 juin 2019

Rimouski, le 20 juin 2019. - À Montréal, le 11 juin dernier, lors d’une soirée soulignant les 20 ans du Réseau des femmes en environnement (RQFE), on a reconnu le parcours exceptionnel de cinq d’entre elles. Parmi celles-ci se retrouve Luce Balthazar, directrice générale du Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL). Cet honneur décerné par le RQFE aura permis de revenir sur le parcours d’une dame qui, sans conteste, fait figure d’autorité et de référence en environnement, et ce, tant au Bas-Saint-Laurent qu’à l’échelle provinciale.

À la mémoire d’une inspiratrice

Lors de son allocution, Madame Balthazar a tenu à souligner que la passion qui l’anime provient de la rencontre de la regrettée Gisèle Lamoureux, une véritable mentore. D’entrée de jeu, elle lui a dédié son prix en mentionnant l’influence déterminante qu’elle a exercé sur son choix de carrière. À l’âge de 15 ans, c’est en se promenant en forêt avec son premier guide d’identification Fleurbec sous le bras, un outil de référence réputé étroitement associé à Gisèle Lamoureux, que Madame Balthazar a ressenti l’impulsion fondamentale qui lui fera faire le choix de se consacrer à l’éducation à l’environnement et à sa préservation. Quelques années plus tard, elle aura le privilège de la côtoyer au sein du conseil d’administration de l’organisme appelé aujourd’hui Nature Québec.

Un parcours fécond semé de défis

Issue du domaine de l’enseignement des sciences de la nature et de l’environnement, Mme Balthazar œuvre depuis plus de trois décennies dans le milieu environnemental, ce qui coïncide avec son arrivée au Bas-Saint-Laurent. Depuis, par son engagement inépuisable, elle est devenue une véritable figure de proue dans le domaine. Impliquée au CREBSL (et auparavant sous ses anciennes formes) depuis 1983 - à la direction générale de manière continue depuis 1996 -, elle a également participé à la gestion d’une myriade d’organismes environnementaux, dont plusieurs qu’elle a directement contribué à mettre au monde (certains comités ZIP et organismes de bassins versants, par exemple), cela grâce à sa vision des besoins et enjeux régionaux. Par ailleurs, elle poursuivait jusqu’à tout récemment ses activités d’enseignement comme chargée de cours à l’UQAR en didactique des sciences.

Parmi les grands dossiers qu’elle a menés avec la détermination et le sens aiguisé de la concertation qu’on lui connaît, pensons aux épandages aériens de pesticides et aux normes d’intervention en forêt, aux projets de ports méthanier ou pétrolier à Cacouna, aux aires protégées en milieu terrestre et marin, à la régionalisation forestière, à l’implantation de parcs éoliens, aux élevages porcins intensifs, à l’exploration d’hydrocarbures en zone marine, à la saine gestion des matières résiduelles ou au transport de pétrole par pipeline.

Qu’est-ce que le Réseau des femmes en environnement?

Créé en 1999, le Réseau des femmes en environnement s’est donné pour mission de créer et de promouvoir des actions novatrices, en plus de fournir un espace de dialogue aux femmes afin d’améliorer la qualité de l’environnement, la santé et le bien-être.


- 30 -


Source et informations :
Phillip Schube-Coquereau, agent de communication en environnement
Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
418 721-5711
crebsl_communication@globetrotter.net

VERSION IMPRIMABLE
Partager Facebook Twitter | Print AmiE Haut de page
[Mod] Dernière mise à jour : 2019-06-20

 


Accueil | Publications | Membres | Plan du site | Recherche | À propos | Nous joindre

Copyright © 2011-2019 Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent - Design Luci Côté - Tous droits réservés. Propulsé et hébergé par Neural 6.0
Conception Oznogco Multimédia