Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent
[Photo] Bottin ICI


Accueil GMR en bref BOTTIN Histoire Boîte à outils

GMR en bref



La Politique

L’objectif fondamental de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles est que « la seule matière résiduelle éliminée au Québec soit le résidu ultime ».

Cette politique comprend des objectifs à atteindre d’ici la fin de 2015, dont l’interdiction d’enfouir certaines matières. Voici un résumé :

Interdiction d’enfouissement
Selon la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et le Plan d’action 2011-2015
Picto - Papier carton
Papier et carton
2013
Picto - Bois
Bois
2014

Matières organiques
2020


La Politique et le plan d’action fixent aussi ces objectifs,
tous secteurs confondus, d’ici la fin de 2015
Papier, carton, plastique, verre et métal Matières organiques Résidus de béton, de brique et d’asphalte Résidus de construction, de rénovation et de démolition du secteur du bâtiment
Recycler
70 %
Recycler
60 %
Recycler ou valoriser :
80 %
Trier ou acheminer à un
centre de tri 70 %
... et ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Haut de page

Le principe des 3RV

Privilégier dans cet ordre :

  • Réduction à la source
  • Réemploi
  • Recyclage
  • Valorisation

Cette hiérarchie est la règle d’or d’une saine gestion des matières résiduelles. La réduction à la source, synonyme de prévention des déchets, est la première solution à adopter puisqu’elle :

  • Optimise l’utilisation des ressources naturelles
  • Réduit la consommation énergétique, les besoins en transports et les émissions de gaz à effet de serre
  • Réduit la production de matières résiduelles à gérer, dont les déchets
  • Permet des économies substantielles

À noter que selon la Politique et le Plan d’action 2011-2015, «les procédés de traitement biologiques des matières organiques (épandage, compostage et biométhanisation) sont maintenant considérés comme du recyclage».

L’élimination est la toute dernière étape à considérer si les 3RV ne sont pas applicables.

Haut de page

La responsabilité élargie des producteurs (REP)

Le règlement sur la récupération et la valorisation de produits par lesentreprises « impute la responsabilité aux entreprises pour les produits visés qu’elles mettent en marché au Québec, et ce, jusqu’à la disposition finale de ceux-ci, en fin de vie utile ».

Avec l’arrivée la mise en place de ce règlement, il est maintenant possible pour les citoyens et les ICI de se départir gratuitement des produits visés sur l’ensemble du territoire québécois.

Ces sites Internet donnent les points de dépôt les plus près :

Aux détenteurs de marques et premiers fournisseurs des produits mis en marché au Québec, voici le Guide d’application du règlement et le Document d’information générale de RECYC-QUÉBEC.


Partager Facebook Twitter | Print AmiE Haut de page
[Mod] Dernière mise à jour : 2014-04-24

 


Accueil | Publications | Membres | Plan du site | Recherche | À propos | Nous joindre

Copyright © 2011-2014 Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent - Design Luci Côté - Tous droits réservés. Propulsé et hébergé par Neural 3.1
Conception Oznog co. Multimédia